Accueil

En explorant ce blog, vous trouverez de nombreuses informations autour du monde de l’horlogerie et plus spécifiquement à propos des montres automatiques.

Informations basiques des montres automatiques


Les montres mécaniques à remontage automatique fonctionnent par l’intermédiaire d’un ressort moteur produisant une énergie suffisante aux mécanismes internes.

Il est à savoir qu’une montre automatique, est un outil nécessitant une remise à l’heure manuelle quotidienne. Le taux de gain/perte diffère tout d’abord en fonction des conditions de son emploi, de l’environnement du porteur (température, magnétisme, durée du port, mouvement etc.) et enfin de la marque de l’accessoire.

Comment fonctionne une montre automatique ?


Pour les plus néophytes d’entre vous, voici comment fonctionne le mécanisme d’une montre automatique, et c’est assez simple en réalité !

Les gestes du porteur produisent une masse oscillante qui, par l’intermédiaire d’engrenages, diffuse la force crée jusqu’au ressort de la montre. Celle ci ne nécessite donc plus de remontage manuel.

Une majorité des mécanismes automatiques permettent de nos jours, un remontage dans les deux sens de rotation de la masse.

Ils offrent aussi en moyenne, une réserve de marche d’une cinquantaine d’heures en moyenne suivant les modèles.

Différencier une montre automatique d’une montre Quartz


Certains choisissent une montre pour son style, d’autres pour les fonctions que celle ci propose.
Il est aussi pertinent de s’intéresser à la nature du mouvement qui l’anime. C’est en effet un critère de choix essentiel pour les amoureux d’horlogerie ou même les amateurs de belles montres.

Les deux types de mouvements les plus répandus, sont ceux mécaniques et ceux à quartz.

  • Les montres mécaniques sont les plus anciennes Elles se divisent elles même en deux catégories : Les automatiques et manuelles (différenciées par le besoin d’une intervention humaine pour les remonter).
  • Les montres à Quartz, beaucoup plus récentes et plus précises puisent leurs énergie grâce à la piézoélectricité, un phénomène propre à certains cristaux comme le quartz qui, soumis à des pressions produit un signal électrique ou mécanique, source d’énergie des montres à quartz.

Pour autant, les montres mécaniques et les montres à quartz sont chacune soumises aux conditions extérieures telles que la température, la pression atmosphérique etc influençant la précision de l’heure.